Bien manger pour mieux vieillir

Quels sont les 12 signes d’alerte de la dénutrition ?

télécharger en pdf (302 K0)

horizontal-1155878_640

  L’alimentation est un acte essentiel à la vie mais également à la survie ! Il s’agit d’une fonction vitale pour notre organisme. Elle pourrait se limiter à absorber le nécessaire en fonction d’un calcul de besoins énergétiques quotidiens : les ANC ou apports nutritionnels conseillés. Cependant, le comportement alimentaire ne se réduit pas à l’ingestion d’aliments pour assouvir un besoin. Il s’agit d’un mélange de relations complexes faisant intervenir émotions, plaisirs, motivations… Quelques signes permettent de déceler la dénutrition.

Avec le vieillissement, de nombreux individus se retrouvent en état de dénutrition ce qui implique la dégradation progressive de leur état de santé. Cette dénutrition peut avoir pour cause :

  • Une malnutrition d’apport : l’individu mange moins que ses besoins et perd lentement ses réserves nutritionnelles
  • Une maladie : l’individu ne mange plus ou peu alors que ses besoins augmentent.

La dénutrition est aujourd’hui un problème majeur de santé public et engendre des conséquences à la fois médicales, économiques et sociétales.

12 signes d’alertes publiés par l’INPES (Institut national de prévention pour la santé) permettent de déceler de manière précoce la dénutrition :

  • Avoir des revenus insuffisants
  • Etre atteint d’une perte d’autonomie physique ou psychique
  • Etre en état de veuvage, de solitude ou dépressif
  • Avoir des problèmes bucco-dentaires
  • Suivre un régime restrictif
  • Avoir des troubles de la déglutition
  • Consommer seulement deux repas par jour
  • Etre constipé
  • Prendre plus de 3 médicaments par jour
  • Avoir perdu 2 kg ou plus le dernier mois ou bien 4 kg dans les 6 derniers mois
  • Avoir un taux d’albumine < 35 g/L et/ou de cholestérol < 1,6 g/L
  • Etre atteint d’une quelconque maladie

  Si vous êtes concernés par plusieurs de ces signes (au moins deux), il est nécessaire d’en parler à votre médecin afin d’entreprendre une évaluation complète de l’état nutritionnel. Attention, aucun de ces événements n’évoque à lui seul une dénutrition. Pour éviter une dégradation de l’état de santé et l’apparition de la dénutrition, il est nécessaire de suivre une alimentation saine et variée et surtout de couvrir au mieux ses besoins nutritionnels. Par ailleurs, si l’organisme s’affaiblit et que le poids diminue, le tissu musculaire est le premier à se réduire. Ainsi, il existe des solutions permettant d’éviter cette perte musculaire et notamment la complémentation de l’alimentation en certains acides aminés comme la citrulline (pour plus d’informations, cliquer ici).

——————————————————————————————————————————————————-
Source : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/959.pdf

Source image : https://pixabay.com/fr/horizontale-apple-contr%C3%B4le-du-poids-1155878/ , mise à disposition selon les termes de la licence Pixabay.

8 réflexions sur “Quels sont les 12 signes d’alerte de la dénutrition ?”

  1. Bonjour,

    Mon entourage dit que j’ai des probleme de denutrition que je ne mange pas ou pas assez d’assez en plus je suis dans le domaine sportif.
    J’ai des moments de jeune fruits et legume et d’autre ou c’est normal fruits, legumes, proteine ,feculent.
    Je n’ose pas me faire plaisir avec des gateau ou des choses grasse et sucre mais de temps en temps le corps reclame des gateau du chocolat.
    Je suis trés basée sur les produits naturel et si on me sert un gateau de grande surface je culpabilise.
    On trouve que je suis maigre , en dessus de mon poids IMC.
    j’ai du mal defois à dormir c’est normal c’est suite à la denutrition
    Je fait tout les jours 1h-1h30 ou plus de sport
    J’ai peur avoir trop de sucre dans le sang, du diabete ect.

    Merci d’avance pour votre retour à toute c’est question, qui sont importante pour moi !

    Christelle

    1. Bonjour Madame,
      Merci de votre message et de la confiance que vous nous témoignez en vous adressant à nous.
      Nous allons vous répondre plus en détail en privé mais notre première recommandation est de faire part de vos inquiétudes à votre médecin traitant. Si ce dernier ne vous propose pas, a minima, une pesée, un dosage sanguin et un questionnaire pour rechercher une éventuelle dénutrition, alors nous vous conseillons de vous adresser à un spécialiste : un médecin nutritionniste (et non à un diététicien, qui pourrait éventuellement intervenir mais seulement après avoir vu un nutritionniste).
      Restant à votre écoute (par message privé pour continuer cette discussion qui relève d’un questionnement personnel).
      Bien cordialement,
      Dr Cécile Loi, CITRAGE.

    1. Yes, the internet provides quick and easy access to a vast amount of information on any topic. This is one of the benefits of using the internet for research, as it can save time and provide up-to-date information. However, it’s crucial to evaluate the sources and verify the information before using it. On the other hand, textbooks are often more thorough and well-researched, and can provide a deeper understanding of a topic, but they may not reflect the latest developments in a subject. Both have their advantages.

  2. Bonjour,
    Mon papa est en maison Médicalisée et a Alzheimer, il mange et même bien mais on nous dit qu’il est en dénutrition. Il a perdu beaucoup de poids, n’a plus beaucoup de muscles et a du mal à marcher, mais il mange, je n’arrive pas à comprendre. merci de votre réponse.

  3. Ma belle-Soeur suite à un cancer et autres maladies , son âge,90 ans a perdu plus de 4 kg. Je cherche un régime reconstituant car elle est sans forces et ne veut pas changer ses habitude s d’alimentaire basées sur des régimes amaigrissants. Broncolis, haricots verts….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut